Le choix d’une serrure

La serrure est un élément important quand on parle de sécurité. Depuis l’époque des premières serrures à nos jours, elles ont bien évolué. Elles sont de plus en plus pratiques, ergonomiques et moins physiques, surtout parlant de serrures au sein d’une habitation. Elles sont employées pour les portes, fenêtres, meubles, livres, etc. Celles qui captivent votre intérêt, dans la mesure où vous protéger de l’environnement externe est la motivation fréquemment avancée dans la quête d’un serrurier, sont les serrures de porte.
Quelle serrure choisir pour vos portes ? Qu’il s’agisse d’une première installation, d’une réparation en cas de dysfonctionnement ou de rechange, il vous est possible d’identifier le type de serrure dont vous avez besoin, à défaut de confier cette tâche à votre serrurier. Cela peut être une information capitale, qui lui permettra d’intervenir rapidement et efficacement en cas d’urgence. Et pour effectuer votre choix, faut-il déjà être en mesure de reconnaître leurs différences et de les identifier.
Il existe différents éléments permettant de classer les serrures, donc de les identifier : le type de pose, le mode de verrouillage et le niveau de sécurité. Votre serrurier doit en avoir la maîtrise afin de vous apporter une meilleure assistance quand vient le moment de poser, de réparer ou de changer votre serrure. Une assistance qui vous est apportée, quel que soit votre problème, par les artisans serruriers de https://www.serrurier-bruxelles.net/.


Fonctionnement d’une serrure


Les serrures fonctionnent quasiment de la même manière. Dans l’optique d’assurer votre sécurité, un élément de la porte rentre en contact avec un autre pour former un tout solidaire, dont le contrôle est assuré par deux normes : l’Assurance Prévention Protection (A2P) et les NF définies par l’Association Française de Normalisation (AFNOR). Ainsi, plusieurs éléments sont observés sur tout type de serrure de porte : le cylindre, la gâche, le pêne, la têtière, le loqueteau à pression et le protège cylindre.

Le mode de pose

L’installation d’une serrure implique l’usage d’un matériel particulier. Plus le système employé est complexe, plus l’installation exige une technicité et des connaissances pointilleuses de la part de l’opérateur. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de faire appel à un serrurier professionnel.


La serrure à encastrer

Encore dite à larder ou à mortaiser, la serrure à encastrer s’insère dans l’épaisseur de la porte et en renforce le nombre de points d’accroche, lui offrant plus de sécurité. Elle est invisible, disponible en mono-point et en multipoint, et constitue un bon choix pour son aspect esthétique. Sa configuration justifie son utilisation pour les portes métalliques, en bois, en PVC ou en aluminium.

La serrure en applique


Disponible en plusieurs configurations, elle est utilisée pour les portes dont l’épaisseur ne permet pas un encastrement de la serrure, contrairement aux serrures à mortaiser. Reconnaissable par son coffret appliqué directement sur la façade de la porte et sa gâche fixée sur le chant, elle est d’installation simple et convient pour les portes anciennes.

La serrure carénée


C’est une serrure en applique renforcée par une barre verticale renfermant la tringlerie. Elle ne s’installe pas sur toutes les portes et nécessite un emplacement plus large pour la serrure. Sa solidité est impressionnante et offre un esthétique plus imposant que les serrures en applique.

Le mode de verrouillage


Il en existe plusieurs, conférant son niveau de sécurité à une serrure. La distinction ici est faite en examinant la clé :
*les serrures à mécanisme, dont la clé est volumineuse et lourde, comptant parmi les systèmes de verrouillages les plus anciens ;
*les serrures à goupilles ou à cylindre, dont le mécanisme offre une grande précision. Il est basé sur une succession de goupilles, dont les tailles sont variables, fixées par des ressorts. En cas de soucis, vous n’avez pas besoin de changer entièrement la serrure. Seul le remplacement du cylindre suffit à renforcer la sécurité de votre serrure.


Le niveau de sécurité

Le niveau de sécurité est l’élément le plus critique quand il s’agit de faire le choix d’une serrure. Si vous êtes à la recherche de serrures au système de sécurité robuste, les indications fiables vous sont données par la norme A2P. C’est ainsi que les serrures à goupilles et multipoints sont particulièrement indiquées quand on parle de niveau sécuritaire des serrures, même si, à proprement parler, aucune serrure n’a une sécurisation parfaite. Cependant, de nombreux dispositifs peuvent être utilisés pour les améliorer (serrure multipoints, serrures biométriques, barres anti-effraction).
Le choix d’une serrure n’est pas anodin et tient compte de plusieurs paramètres clés, dont le niveau de sécurité dont vous avez besoin, le système de verrouillage et le mode d’installation. Autant d’indications que doit maîtriser tout serrurier qualifié avant toute intervention.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.