La gaine protectrice : pour quelles utilités et comment l’installer ?

La gaine thermo s’avère extrêmement utile, et ce, dans divers domaines. Son utilisation doit être bien réfléchie pour obtenir la meilleure protection possible lors des raccordements. Dans cet article, seront exposés les différents usages de la gaine et quelques techniques d’installation efficaces. Décryptage.

Focus les multiples applications de la gaine thermo

Le principe d’utilisation de la gaine thermo rétractable est simple. Elle sert à marquer ou à protéger un objet, plus ou moins volumineux. La gaine protectrice offre l’avantage d’être multifonction. On en trouve sur les bateaux, dans les avions, les véhicules militaires, les bureaux, etc. L’une de ses principales fonctions consiste à isoler les fils et les câbles électriques en vue de les préserver de la chaleur. Également, cet équipement protège les câbles de la corrosion, des produits chimiques, des aléas climatiques et de l’eau. Autre utilité, la gaine tressée maintient les câbles en place. Ce modèle est particulièrement utile pour les ordinateurs.

La gaine sert aussi à empaqueter ou à organiser les câbles, et d’autres objets, via des codes couleur. Le but est de faciliter leur identification et leur étiquetage. Par exemple, la gaine noire sert essentiellement à isoler et à protéger les câbles. C’est une gaine à paroi moyenne ou épaisse avec adhésif. Il y a aussi le modèle à paroi fine. Celui-ci est principalement utilisé comme système de repérage de circuit. En même temps, il sert d’outil de protection électrique, mécanique, climatique et chimique des câbles. Il est proposé dans divers coloris, dont le noir, le rouge, le blanc, le marron, le bleu, l’orange, le gris, le vert et le jaune.

Des conseils pratiques pour poser une gaine

Pour installer une gaine thermorétractable de manière à la fois efficace et simple, il suffit de disposer du bon matériel et d’adopter la bonne technique. En pratique, on a besoin d’un décapeur thermique ou d’un pistolet à air chaud. Celui-ci servira à rétrécir la gaine de protection. Dès que l’on a réuni tout l’équipement nécessaire, on commence par la couper, avec un cutter (si nécessaire). Attention toutefois, elle ne doit pas être coupée trop courte. En effet, en se rétractant, elle perd approximativement 10% de sa longueur. Une fois tranchée, elle peut être insérée au produit. Une fois celle-ci bien positionnée, on fait pivoter autour de la gaine, de façon homogène, le pistolet de rétractation. Cela dans le but de répartir uniformément la chaleur.

Avant de toucher la gaine, on la laisse refroidir quelques minutes. Elle peut être façonnée avec différents thermoplastiques : polyoléfine, polychlorure de vinyle (PVC), polytétrafluoroéthylène (PTFE) ou éthylène propylène fluoré (FEP). Pour certains usages, on ajoute des adhésifs imperméables à l’eau pour simplifier la fixation une fois rétrécie. Certaines gaines sont aussi constituées de polymères conducteurs. Ces derniers servent de raccordement électrique entre deux câbles, donc plus besoin de soudure. Bref, pour s’assurer de la qualité du produit, il est préférable de demander conseil auprès d’un grossiste gaine thermorétractable. En plus, celui-ci dispose d’un large choix en matière de gaines protectrices pour câbles, y compris le rouleau de gaine thermo.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *