Extension de maison : pour quelle solution opter ?

Vous manquez cruellement d’espace intérieur, mais vous n’avez ni les moyens ni l’envie de déménager dans une plus grande maison ? Pourquoi ne pas entreprendre des travaux d’extension ? Cela vous permettra de grappiller facilement quelques m² et dans la foulée, d’augmenter la valeur de votre maison. Voici quelques idées à retenir à cet effet.

Gagner efficacement en surface habitable

Si vous encore une bonne surface constructible à l’extérieur et que le plan de l’existant vous permet d’envisager une extension des pièces au rez-de-chaussée alors foncez. Si vous avez comme objectif d’agrandir les pièces à vivre, créez une extension de maison qui sera accolée aux espaces existants. Préférez de larges baies vitrées pour ramener la lumière naturelle à l’intérieur et pour garder une vue dégagée sur le jardin. Dans le cas où vous prévoyez d’étendre une chambre, vous pouvez vous contenter d’une extension classique avec un double vitrage aux fenêtres.

L’autre solution consiste à surélever la maison pour créer des pièces supplémentaires à l’étage. C’est une bonne idée si l’existant a de bonnes fondations et puisse supporter la surcharge que suppose le nouvel étage. Il se peut qu’il y ait des travaux de renforcement de la structure à réaliser, mais au final, vous obtiendrez un étage supplémentaire. Enfin, si vous avez un sous-sol, vous pouvez en faire une pièce habitable en améliorant la ventilation, l’isolation et l’éclairage.

Harmoniser l’agrandissement avec l’existant

Si les idées pour la construction de l’extension ne manquent pas, il en va de même pour leur esthétique. Que vous choisissiez d’opter pour une extension maçonnée, à ossature en bois, en béton ou vitrée dans le style d’une véranda, ce qui est sûr, c’est que chacun a son propre caractère. Pour  créer un style assez rustique et donner une touche originale à votre propriété alors l’extension en bois c’est une solution à privilégier. Pour un design un peu plus moderne, misez sur une véranda avec une jolie baie vitrée.

Que vous choisissiez une extension en acier, en bois ou en parpaing, assurez-vous que l’extension s’harmonise avec l’existant. Ne le voyez pas comme une partie indépendante, mais comme une continuité de votre maison. Si toutefois, vous souhaitez créer un certain contraste avec l’existant, faites appel à un architecte qui saura vous aiguiller sur la meilleure manière d’intégrer l’extension à la façade. L’objectif étant de garder le caractère du lieu tout en apportant une touche de modernité. 

Quid des démarches administratives ?

Il est intéressant de rappeler que la construction d’une extension s’apparente à une construction neuve. Il vous faudra ainsi prévoir des travaux de terrassement, de maçonnerie, mais aussi de menuiserie, de plomberie, d’électricité, etc.  Le recours aux compétences d’une entreprise spécialisée dans les travaux d’extension et de rénovation est largement recommandé. Assurez-vous par ailleurs de disposer d’un permis de construire si vous prévoyez de modifier la structure de votre maison et d’agrandir l’espace habitable de plus de 20 m². En dessous, une déclaration préalable sera amplement suffisante. Pensez à consulter le plan local d’urbanisme (PLU) qui vous permet de savoir si vous pouvez opérer des travaux d’extension. Enfin, respectez la distance entre la nouvelle extension et les limites séparatives, que ce soit avec vos voisins ou la rue, au risque de vous exposer à une amende.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *