Quel type d’ampoule choisir pour économiser de l’énergie ?

Avec les avancées technologiques actuelles, plus rien n’est impossible. Les chercheurs, les scientifiques ne cessent de se démener pour apporter de la satisfaction au peuple. Si vous avez bien suivi l’évolution sur les sources d’éclairages, vous constaterez qu’il y a eu beaucoup de changement. Dans cet article, nous allons vous montrer la source de lumière la plus innovatrice avant de parler successivement des autres modèles qui ont été mis à la disposition des foyers.

L’ampoule LED : une source de lumière révolutionnaire

Les lampes LED ont déjà fait son apparition dans les années 60. Vous l’ignorez peut-être, mais cette technologie était déjà durant ce temps présent dans notre quotidien. En effet, les voyants lumineux que vous voyez comme témoin lumineux sur certains matériels électroniques sont à base de LED. Qui l’aurait cru qu’à ce jour, cette petite lumière soit devenue la lumière la plus intéressante de tous les modèles existants. Ce qui fait de cette technologie une innovation c’est l’énorme avantage qu’elle peut apporter. Pour voir les modèles d’ampoules à base de LED, allez sur le site www.ampouleled.com.

Cette petite lumière d’avant peut être maintenant intensifiée pour offrir le maximum d’éclairage à une pièce. De plus, comme tous les LED, il fonctionne à basse tension ce qui sous-entend une consommation d’énergie très faible. Tout le monde peut maintenant bénéficier d’une source d’éclairage économique sur une période à long terme. En effet, une ampoule LED a une durée de vie très intéressante, ce qui le classe dans les premiers choix en matière d’éclairage.

Les inconvénients avec les autres types d’ampoules

Actuellement, on constate encore un grand nombre de foyers qui reste dans l’usage des ampoules classiques. Or, si l’on réfléchit vraiment, ce n’est pas judicieux de les utiliser encore surtout avec cette crise en énergie qui fait rage dans tous les pays.

L’ampoule à incandescence : une des ampoules les plus rares. Elle a été inventée à la fin du XIXe siècle. Celle-ci utilise un filament baigné dans une atmosphère gazeuse pour donner de la lumière à la traversée d’un courant électrique. C’était un produit innovateur jusqu’au jour où les chercheurs constatent un épuisement de notre ressource d’énergie planétaire. Depuis 2010, la vente d’ampoule à incandescence a été même interdite. Elle consomme trop d’énergie pour peu de lumière. Et la plus grande partie de lumière est transformée en chaleur ce qui n’est pas très rentable.

L’ampoule halogène : qui a fait une grande impression aux utilisateurs. Cela reste parmi les choix intéressants des ampoules à utiliser, mais il présente quelques inconvénients. Il n’est pas tout à fait pratique d’utiliser une source de lumière qui nécessite un temps de chauffage donc une grande quantité d’énergie. Son utilisation nécessite le respect de certaines conditions pour ne pas l’abimer. Elle doit être manipulée avec des gants à cause de sa fragilité, interdit de l’installer dans une atmosphère polluée.

L’ampoule fluocompacte ou néon : celle-ci est assez efficace en matière de consommation. Elle est très différente des ampoules précédemment citées. Le seul inconvénient c’est qu’elle utilise des rayons ultraviolets pour offrir de la lumière sans oublier la quantité de mercure et de gaz présent. De plus, elle est assez coûteuse.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *